Association Historique de Mons-en-Baroeul. Active depuis 2000, elle rassemble plus de 150 membres. L'Association Historique de Mons en Baroeul organise des visite du fort de mons, des expositons et des publications

 

Société
Enseignement
Culture
Sport
Entreprises
Commerçants
professions libérales
14-18
39-45

  
 

Actu & Annonces
TREVE HIVERNALE POUR LES VISITES DU FORT MACDONALD

Association Historique
de Mons-en-Baroeul

 

Image d'hier Pagnerre architecte

0

1

2

3

4

5

6

7

8

9

 

 

Pagnerre rue de Gaulle

Ces deux maisons jumelles sont situées rue du Général de Gaulle. Celle de droite porte, au dessus de la porte, la céramique "Gabriel Pagnerre, architecte à Mons en Barœul". C'est la seule maison monsoise qui possède cette céramique, plusieurs autres sont visibles notamment à La Madeleine.

Céramique

Cette belle céramique sert de signature à quelques maisons de Gabriel
Pagnerre. Parfois, au début de la carrière de ce dernier, le père Lucien et le fils Gabriel ont signé ensemble.

Maison Pagnerre avenue de la République

Cette habitation, construite sur les plans de l'architecte monsois
Eugène-Gabriel Pagnerre, se situe avenue de la République, dit Grand Boulevard, à La Madeleine. L’influence de l’Art Nouveau est sensible, notamment dans l’utilisation des courbes. Au premier étage, le bow-window (balcon fermé) rappelle que l’auteur affectionnait cet élément très décoratif, cher aux Britanniques.

49 à 55 rue Berthelot

Un bel ensemble de quatre maisons dues à Gabriel Pagnerre, aux 49, 51, 53 et 55 rue Berthelot à La Madeleine. La signature de l'architecte figure sur l’édifice du milieu. Les éléments néo-classiques soulignent son éclectisme. Le bleu pâle des briques vernissées, l’arrondi des cintres et des balcons adoucissent la rigueur de la symétrie.

52 rue Jean Bart

Voici une étonnante construction très représentative de l'art nouveau géométrique, avec échauguette et balustrade. Cette façade en briques vernissées est située au 52 rue Jean-Bart à La Madeleine, ville qui, sans en compter autant que Mons-en-Barœul, possède un nombre appréciable de maisons édifiées par Gabriel Pagnerre. C’est là que Lucien, le père, établit son premier cabinet dès 1878.

Villa Pax à Mons

La villa "Pax" se situe au 166 rue du Général de Gaulle à Mons-en-Barœul. Elle témoigne du goût de Gabriel Pagnerre pour l’Art Nouveau, au début du XXe siècle. L’architecte joue habilement avec les formes et les couleurs. A cette époque, il emploie volontiers le fer forgé et la brique vernissée. Un Art Nouveau, mais très ordonné.

Lucien et Gabriel Pagnerre

C’est en 1900 que Gabriel Pagnerre rejoint son père Lucien, ancien négociant, architecte depuis 1878. Celui-ci travaillera jusqu’à sa mort, survenue en 1912, avec son fils. Leur cabinet est installé primitivement rue Pasteur. Les deux noms associés, gravés dans la pierre, sont restés bien visibles après plus d’un siècle.

Rue Courcot

Ces maisons qui font partie d'un ensemble de la rue Désiré Courcot à Mons-en-Barœul comportent deux entrées en angle. Gabriel Pagnerre a signé de nombreuses habitations où la symétrie est omniprésente, tout en permettant une déclinaison de variétés architecturales.

Pagnerre la Pépinière

Cette carte postale a été prise avant que l'inscription ne figure sur "la Pépinière", maison de la future rue Henri Poissonnier. Ce sont bien évidemment ses premiers habitants qui se sont fait photographier ici pour la postérité. On ne disposait pas alors d’appareils restituant les couleurs !

Trocadéro

Le Trocadéro a conservé rue du Général de Gaulle, à proximité du Nouveau Mons, le cachet du Vieux Mons, mélange de maisons de maître, d’une bonne qualité architecturale, et d’habitations plus modestes. Ici à droite, on devine une construction due au talent de Gabriel Pagnerre.

Légende 10

Légende 11

Légende 12

Légende 13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

retour
haut de page

Association Historique
de Mons-en-Baroeul