Association Historique de Mons-en-Baroeul. Active depuis 2000, elle rassemble plus de 150 membres. L'Association Historique de Mons en Baroeul organise des visite du fort de mons, des expositons et des publications

 

Société
Enseignement
Culture
Sport
Entreprises
Commerçants
professions libérales
14-18
39-45

  
 

Actu & Annonces
TREVE HIVERNALE POUR LES VISITES DU FORT MACDONALD

Association Historique
de Mons-en-Baroeul

 

 

Mémoire vivante

 

Le calvaire
&
la brasserie Pélican

A l'entrée Est de Mons-en-Barœul, il reste un seul point de repère qui n'a guère changé. Il s'agit de la maison du n° 393 rue du Général de Gaulle, qui est actuellement la maison du gardien des usines Goossens. Cette habitation, qui se situait anciennement sur la droite de l'accès aux brasseries du Pélican, avait la particularité de posséder un calvaire dans son jardinet en front à rue. Ce calvaire, qui avait été reproduit sur une carte postale (ci-dessus à droite), a disparu depuis, ainsi que le panneau indicateur en béton et céramique qui est devenu métallique. Les pavés de la route de Roubaix ont laissé la place à un revêtement macadamisé plus confortable pour les bus qui ont succédé au tramway.

 

La photo, ci-dessous à droite, de la Brasserie Coopérative, a été prise, par Louis Cnudde en 1945, à la même hauteur. On y découvre les rails du tramway F, qui allait de Roubaix à Lille. Sur les deux photos en noir et blanc, on remarque la cheminée de la brasserie, avec l'indication de son année de construction : 1933. Les camions qui pénètrent à cet endroit vont maintenant à la cartonnerie, et non plus à la brasserie, dont l'accès se fait dorénavant par derrière.

 

 

 

retour
haut de page

Association Historique
de Mons-en-Baroeul