Association Historique de Mons-en-Baroeul. Active depuis 2000, elle rassemble plus de 150 membres. L'Association Historique de Mons en Baroeul organise des visite du fort de mons, des expositons et des publications

 

Société
Enseignement
Culture
Sport
Entreprises
Commerçants
professions libérales
14-18
39-45

  
 

Actu & Annonces
TREVE HIVERNALE POUR LES VISITES DU FORT MACDONALD

Association Historique
de Mons-en-Baroeul

 

 

Mémoire vivante

 

SOCIETE DEBOSQUE – A.P.I.

Bien souvent de nombreux sujets traités dans Histo-Mons concernent des entreprises qui ont cessé leurs activités sur le territoire de notre commune, elles font partie de notre histoire. Ici, c'est le contraire, c'est une société qui est plus que jamais bien présente, très active, bien ancrée sur son sol à Mons-en-Barœul, qui a son histoire tout à la fois ancienne et contemporaine. Voilà en préambule ce qu'il fallait signaler comme première caractéristique. D'autres viendront au fur et à mesure de nos découvertes. Rédiger un article sur cette entreprise de restauration avec le fondateur pour narrateur, quoi de plus agréable…

 

Le cheminement de cette entreprise mérite que nous nous y intéressions.

 

Le savoir-faire dans les métiers de bouche trouve son origine en 1956, date à laquelle Monsieur et Madame Debosque reprennent l'activité familiale de charcutier-traiteur rue Nationale à Lille.

Monsieur Debosque s'occupait de la fabrication et de la vente de spécialités aux restaurants lillois. Madame Debosque tenait le magasin de vente au détail, dans lequel, et c'était nouveau à l'époque, il était proposé tous les midis des repas chauds aux employés travaillant dans les bureaux environnants.

En 1961, une entreprise lilloise - Degryse & Lesage - demanda à être livrée chaque jour de 25 repas chauds ; ce fut le point de départ d'une belle aventure. Le bouche à oreille a si bien fonctionné que, sans démarche commerciale, un an plus tard c'est 400 repas par jour qui étaient livrés.

 

En 1962, la société Massey-Fergusson de Marquette sollicitait Monsieur Debosque pour qu'il prenne en main la Nouvelle opportunité, nouveau challenge que cette activité de gestion de restaurant, et aussi point de départ d'un développement insoupçonné à l'époque. Pour y faire face, il a fallu recruter cuisiniers, chauffeurs ... dont en particulier Messieurs Vincent Antresini et Daniel Romanowsky, toujours monsois, et qui ont fait toute leur carrière dans la société, participant ainsi au développement de celle-ci, et accédant à des postes de direction aux côtés du fondateur.

L'extension vers de nouvelles activités ne s'arrête pas là :

 

Le restaurant-traiteur -La Collette rue Jean Moulin à Lille - en règlement judiciaire est repris, pour y installer au rez-de-chaussée le premier restaurant en libre-service indépendant de Lille.

Dans les caves vieilles de 3 siècles, un restaurant de spécialités flamandes connaît un réel succès.

 

Après 10 ans d'exploitation, les gérants en place ont souhaité voler de leurs propres ailes et ont racheté rétablissement (1982).

 

En 1979, la Brasserie de Mons-en-Baroeul, propriétaire du Palais de la Bière, restaurant-brasserie situé Place de Béthune à Lille, souhaitait se séparer de cette activité.

 

Monsieur Debosque le reprit et le transforma en restaurant self-service sous l'enseigne PALBI (contraction de PALais de la Bière).

 

Au 2me étage, il fut installé un restaurant, lequel - compte-tenu des 40 marches à monter - s'adressait à la jeune clientèle ; grande surprise l'établissement était fréquenté par une clientèle familiale, voire aux tempes grisonnantes.

 

C'est en 1992 que fut cédé cet établissement, qui s'appelle aujourd'hui « La Baignoire ». L'activité restaurant-traiteur et réception se fera alors à Lys-Lez-Lannoy, sous l'enseigne « Les Pyramides ».

 

En 1964, pour répondre à la demande de repas livrés, notamment scolaires, l'entreprise reprend des locaux d'une usine de salaisons, rue du Général de Gaulle à Mons-en-Baroeul, pour y transférer l'activité de cuisine collective. Dès l'installation à Mons-en-Baroeul, l'activité dépasse les 1 000 repas par jour, avec l'apport de la fourniture de repas aux cantines de la ville de Mons-en-Baroeul.

 

Au fil des années, plusieurs sociétés, qui s'étaient lancées dans la confection de repas pour collectivités, ont - pour diverses raisons - arrêté leur activité. C'est le cas, entre autres, du Faisan Doré à Lille et API à Roubaix qui, pour ne pas licencier de personnel, ont demandé à Monsieur Debosque de reprendre le personnel et la clientèle.

 

Ensuite, pour faire face à cette augmentation de production dans des locaux non extensibles, il a fallu trouver du matériel performant. S'agissant d'une activité nouvelle, les fabricants ne proposaient pas de matériels adaptés. A l'époque la pomme de terre était un élément essentiel dans le repas, et 30 tonnes étaient utilisées chaque semaine. Une chaîne de traitement de la pomme de terre a donc été installée, entièrement automatique qui, partant du stockage, assurait - sans intervention manuelle - l'épluchage, la coupe (cubes, rondelles, frites ...) la cuisson à l'eau, à la vapeur ou à l'huile (friteuse de 12 mètres de long).

 

Pour les autres besoins spécifiques, l'entreprise conçut et réalisa, entre autres, des armoires chauffantes au gaz, puis électriques, mit au point des camions bi-température avec un compartiment chauffant et un compartiment réfrigéré, des lignes de distribution de repas en self-service adaptés aux enfants... et créa aussi un bureau d'études pour l'implantation ou la mise aux normes des cuisines de ses clients.

 

Les locaux de l'époque comptaient une porcherie de 150 porcs, qui consommaient les excédents de fabrication.

 

Pour l'anecdote, un dimanche matin, Monsieur Debosque reçut un appel téléphonique d'un voisin signalant que des porcs s'étaient fait la belle et qu'ils se promenaient rue du Général de Gaulle.

 

L'extension de la ZUP autour du bâtiment condamna cette activité.

 

En 1989, pour faire face au développement continu, les cuisines ont été transférées à Lys Lez Lannoy, dans les locaux du restaurant de la zone industrielle de Roubaix-Est, déjà exploité par la société Debosque, qui y avait adjoint un centre de formation avec cuisine pédagogique (INFRES). L'installation de la cuisine dans des surfaces plus importantes et répondant aux nouvelles normes d'hygiène permit de confectionner 30 000 repas par jour, pour la restauration scolaire. D'autres cuisines installées, notamment à Seclin et Villeneuve d'Ascq, assurent la confection des repas adultes et personnes âgées.

 

Les anciens bâtiments de Mons-en-Baroeul ont laissé place aux bureaux du Groupe, qui assurent la gestion de l'ensemble, sous l'enseigne du GIE NEO REST.

 

En 1986, Damien, le fils de Monsieur Debosque, intègre la société et prend la Direction du Groupe, dont l'activité jusque là se limitait au Nord-Pas-de-Calais. Damien (dans la société tout le monde s'appelle par son prénom) va se donner un nouveau challenge et développer progressivement la société API sur l'ensemble du territoire français, et même en Belgique. La volonté de l'entreprise d'être proche de ses clients s'est traduite par la création de 26 agences régionales réparties dans tout l'hexagone. Ce développement et la politique de promotion interne permettent aux salariés originaires de la région de se construire une carrière dans le Groupe.

 

Sous l'impulsion de Damien, le Groupe compte maintenant 2 500 salariés, produit 255 000 repas jour et exploite 16 cuisines centrales. Damien est secondé par sa sœur Béatrice, qui s'occupe plus particulièrement du service commercial du Groupe et de l'importante unité de Lys-Lez-Lannoy (cuisine centrale, 3 restaurants, salons de réception).

 

On a bien compris que l'entreprise - uniquement familiale - ne subit pas la pression d'actionnaires extérieurs, qui pourraient être plus intéressés par le résultat que par la satisfaction de ses clients.

 

Cette entreprise monsoise, sous le sigle API, diffuse le nom de la ville de Mons dans tout l'hexagone. Nous ne pouvons conclure le résumé de ces entretiens qu'en vous disant « Merci Monsieur Debosque ». Les rapporteurs de l'association historique furent accueillis avec la plus extrême amabilité.

 

 

 

Association Historique de Mons-en-Barœul
Texte Gérard PROUVOST
Photos et témoignages famille DEBOSQUE

 

 

HISTORIQUE DE LA SOCIETE

 

1956 -1959

Jean DEBOSQUE reprend le magasin Boucherie-Charcuterie de son père Fernand DEBOSQUE.
Il développe une activité de traiteur pour les particuliers.

1965

Premier client en repas livrés adultes :
L'entreprise DEGRYSE & LESAGE : 15 repas jour
Premier client en gestion :
La société MASSEY FERGUSSON : 1 000 repas jour
Transfert de la cuisine de la rue nationale (Lille) à Mons-en-Baroeul (lieu du siège actuel)
Premier client scolaire (liaison chaude) :
La ville de Mons-en-Baroeul : 1 000 repas jour
Transfert de l'activité rue Nationale à Lille (boucherie, charcuterie, salaison) à Mons-en-Baroeul.

1966

Création d'un atelier de fabrication d'armoires chauffantes sur trépieds

1967

Développement de l'activité salaisons
Création d'une spécialité de saucissons cuits et d'andouilles de CAMBRAI de marque SODEB

1968

Vente sur les marchés par camions publicitaires SODEB Mai 1968 : Distribution de soupes aux grévistes!

1969

Création de la SA DEBOSQUE

1970

Conception nouvelle d'armoires chauffantes électriques

1971

Création de la « COLLETTE » dans le Vieux Lille
2 restaurants : 1 self + 1 cave restaurant (restauration commerciale)

1973

Reprise de la SA API, créée en 1972, et aménagement d'une cuisine centrale (liaison froide) rue du Collège à Roubaix

1975

Création d'une chaîne d'épluchage et de cuisson en continu dans la Cuisine Centrale de Mons-en-Baroeul

1976

Création de la Société RDR (Régionale de Restauration) qui reprend les gestions de la SA DEBOSQUE

1977

Reprise des activités et du personnel du Faisan Doré (LECOCQ)

1978

Ouverture du PALBI (cafétéria et restaurant traditionnel) à Lille rue piétonne

1981

Lancement de la liaison bi-température à Villeneuve d'Ascq

1982

Création du GIE/ Groupement d'Intérêt Économique NEO-REST

1983

Installation du GIE au 386 rue du Général de Gaulle à Mons-en-Baroeul

1985

Création de la SA LYS RESTAURATION à Lys-lez-Lannoy

1986

Création de l'INFRES (centre de formation)

1987

Déménagement de la Cuisine Centrale SA DEBOSQUE de Mons-en-Baroeul à Lys-lez-Lannoy Création du restaurant traditionnel "LES PYRAMIDES" à Lys-lez-Lannoy

1989

Transfert du GIE au 384 rue du Général de Gaulle à Mons-en-Baroeul (nouveaux locaux)

1990

Création de l'agence API PICARDIE - bureaux à AMIENS

1991

Création par Mr Jean DEBOSQUE d'un concept NOVATEUR EN RESTAURATION RAPIDE SCOLAIRE.
Le resto-club au Lycée et Collège Ste Marie de BEAUCAMPS-LIGNY

1992

1er Challenge Qualité (personnel et entreprise)

1993

Création agence API Champagne-Ardennes à Reims
Création de la Cuisine Centrale Artois à Bruay-la-Buissière (Pas-de-Calais)
"Les Relais de la Qualité" : 2ème Challenge Qualité

1994

Sème Challenge "L'Esprit d'Equipe"
Déplacement de l'agence API PICARDIE d'Amiens à COMPIEGNE

1995

Création de la cuisine API FLANDRES à Seclin
Création de la cuisine centrale Littoral à OUTREAU (Pas-de-Calais).
Organisation d'un salon de la restauration « Les Culinaires » sous chapiteau vitrine des savoir-faire API.

1996

Evolution de la Région Nord -Pas-de-Calais en 3 régions :
Région Lille/Dunkerque - Région Douaisis/Hainaut - Région Pas-de-Calais.

1997

Création d'API RESTAURATION en Belgique.Triathlon API.

1998

Création de l'agence Ile de France - Bureaux à Enghien
Création de la cuisine centrale API TRAITEUR à Creil
Création de l'agence NORMANDIE à Rouen.

1999

Dédoublement de l'agence Champagne-Ardennes qui devient Champagne-Lorraine (bureaux à Reims) et Champagne-Bourgogne (bureaux à Troyes).
Création par Monsieur Jean DEBOSQUE d'un self-service à la M.A.S DE LILLERS (région Pas-de-Calais) pour Handicapés moteurs et mentaux... Un grand pas... vers un peu d'autonomie pour le POLYHANDICAPE.

2001

Création de la Région Pays de Loire (bureaux au Mans)
Création de la Cuisine Centrale de Wallonie (Belgique) à Mons-Cuesmes.

2002

Création de l'agence «API Vallée du Rhône » (bureaux à Lyon)
Création de l'agence «API Alpes-Dauphines» (bureau à GIERS près de GRENOBLE)
Développement de l'agence «Ile-de-France» en deux agences :
Ile-de-France SUD bureaux à CHATENAY-MALABRY
Ile-de-France NORD bureaux à ENGHIEN

2003

Achat de la cuisine centrale de St Quentin (Aisne)
Agrandissement de la cuisine centrale Littoral à Outreau (Pas-de-Calais)

 

retour
haut de page

Association Historique
de Mons-en-Baroeul