Association Historique de Mons-en-Baroeul. Active depuis 2000, elle rassemble plus de 150 membres. L'Association Historique de Mons en Baroeul organise des visite du fort de mons, des expositons et des publications

 

Société
Enseignement
Culture
Sport
Entreprises
Commerçants
professions libérales
14-18
39-45

  
 

Actu & Annonces
TREVE HIVERNALE POUR LES VISITES DU FORT MACDONALD

Association Historique
de Mons-en-Baroeul

 

 

Mémoire vivante

 

La droguerie Dallenne, 130 rue Daubresse-Mauviez

Que de changements entre ces deux photos. à l'époque de la droguerie F. Dallenne, située au n° 130 de la rue Daubresse-Mauviez, on vendait de la peinture mais pas en bombe comme celle qui a servi à taguer la persienne du même lieu en 2005 ! Sur la vitrine, on pouvait lire :
brosserie, droguerie, parfumerie. L'enseigne indiquait : peinture, décors, vitrerie. Au n° 128 existait un tapissier Hondekyn et au n° 132 une épicerie Leseutte devenue plus tard l'auto-école Morel. La rue Daubresse-Mauviez a pris le nom de rue du Général de Gaulle en 1944.

 

Ci-dessous Blanche Dallenne, le 9 juillet 1965, tient encore la droguerie à l'âge de 74 ans.

Jusqu'à l'arrivée des " grandes surfaces ", les drogueries comptaient parmi les éléments essentiels des équipements commerciaux de quartier. On y trouvait, généralement en vrac, les produits nécessaires à l'entretien de la maison : savon noir et savon de Marseille, eau de javel, cristaux de soude, benzine, térébenthine, alcali, désodorisants, insecticides sans oublier les balais-brosses, les papiers peints et l'alcool à brûler. Il y a 40 ans les marques étaient : Jex, Timor, Kapo, Néocide, Klir, Gillette, Fly-Tox, Novemail.

 

retour
haut de page

Association Historique
de Mons-en-Baroeul