Association Historique de Mons-en-Baroeul. Active depuis 2000, elle rassemble plus de 150 membres. L'Association Historique de Mons en Baroeul organise des visite du fort de mons, des expositons et des publications

 

Société
Enseignement
Culture
Sport
Entreprises
Commerçants
professions libérales
14-18
39-45

  
 

Actu & Annonces
TREVE HIVERNALE POUR LES VISITES DU FORT MACDONALD

Association Historique
de Mons-en-Baroeul

 

 

Mémoire vivante

 

L'estaminet-épicerie-mercerie "Duprez-Lemaire" puis "Peutevynck" rue Franklin

L'estaminet-épicerie-mercerie "Duprez-Lemaire", au coin des rues Spriet Tellier et Franklin, est devenu une habitation particulière. Un étonnant cadran solaire a pris la place de l'inscription au-dessus de la porte d'entrée. Sur cette carte postale datée de 1930, on voit au fond des maisons en construction, sous le régime de la "loi Loucheur", destinées à l'accession à la propriété de la population ouvrière. Sur la droite la devanture de l'ancienne boucherie, et au n° 66 la maison, habitée par Paul Lebon, construite d'après les plans de l'architecte Gabriel Pagnerre datés du premier juillet 1907.

 

Sur cette autre carte postale (beaucoup plus rare de l'éditeur Laffineur Samin à Hautmont) postée en 1920, et qui porte une surprenante surcharge << 1906 >>, on remarque l'inscription "Estaminet", tout en haut. La photo de droite a été prise, comme toutes les autres, en juin 2006, soit à un siècle de distance. Ci-dessous, écrite par un militaire allemand le 14 novembre 1914, cette vue de la rue Franklin, avec au fond le même estaminet. L'orthographe "Francklin" était fréquente à l'époque. Cet estaminet était également connu sous le nom "Chez Dequien".

 

 

 

retour
haut de page

Association Historique
de Mons-en-Baroeul